quarta-feira, 1 de abril de 2015

Elle

"Elle avait un nom tatoué sur la langue, qui l'empêchait de se perdre. Vous la laissiez n'importe où en ville, dans n'importe quelle rue, dans un coin soimbre, un lieu mal éclairé ou en pleine nature; qu'il pleuve, qu'il neige ou sous une insupportable chaleur; et elle s'engageait d'instinct dans la bonne direction comme une chatte qui retombre toujours sus ses pattes. Elle se débrouillait pour trouver son chemin sans même demander à quelqu'un. Quelque chose d'invisible au regarg des autres, la guidait. Elle était animée par une force inconnue et qui la protégeait. Et aussi, elle voyait qui vous étiez avant même que vous parliez. Son regard n'avait pas de limites. Elle comprenait le langage du vent, les parfums invisibles, le silence."

Rafael Concejo

Nenhum comentário:

Postar um comentário